Gestion du comportement

Dernière mise à jour : nov. 4

Vous avez été nombreux à me demander comment je fonctionnais en terme de gestion du comportement dans ma classe.

Lorsque j'ai pensé mon fonctionnement, je l'ai fait par rapport à mes élèves. Ce fonctionnement ne va pas convenir à tous les enseignants et à tous les élèves. Chaque enseignant doit trouver la méthode qui fonctionne avec ses élèves. D'ailleurs, certains enseignants choisissent même de ne pas avoir de système de gestion du comportement. La liberté pédagogique !




Dès le début d'année, je mets un mot explicatif aux parents et j'explique à nouveau mon fonctionnement le jour de la réunion parents/enseignant.







Le suivi est quotidien et chaque jour, les élèves colorient leur comportement. Les parents doivent le signer à la fin de la semaine.

Cette fiche de suivi est collée dans le carnet de correspondance.





Je possède une échelle du comportement sur laquelle les élèves peuvent évoluer (descendre ou monter). Les bons comportements sont récompensés mais les mauvais sont sanctionnés. Tous les matins, les élèves sont dans le vert et leur étiquette évolue au fil de la journée en fonction de leur comportement. En tout début d'année, ils n'ont pas la possibilité de remonter. Je deviens plus "cool" sur la suite de l'année et si leur comportement le mérite, ils peuvent remonter.

Avant de changer de couleur, il y a plusieurs avertissements (même parfois trop !) sauf pour les bagarres, insultes... pour lesquelles je n'ai aucune tolérance !

Les règles de classe sont établies en début d'année. Il n'y a donc pas de surprise lorsqu'ils descendent. Ils en connaissent les raisons.


Les élèves dans le bleu, ce qui signifie un excellent comportement, remporte 1 avion bleu et font gagner 5 points à leur équipage.

Les élèves dans le vert, ce qui signifie un bon comportement, remporte 1 avion vert et font gagner 1 point à leur équipage.

Avec ces avions, ils peuvent obtenir des privilèges individuels ou collectifs.




Il y a un système d'équipes et à chaque période, l'une d'entre elles remportent la course.

En fonction de leur emplacement sur l'échelle, cela rapporte des points pour les équipes. Tous les soirs, le chef de l'équipe compte le nombre de points obtenus par son équipe et on les ajoute. A la fin de chaque semaine, on fait le décompte. Ils peuvent gagner des points de plein de façons différentes et le comportement en fait partie.





J'ai pris le parti de sanctionner les mauvais comportements car cela a un impact sur mes élèves et ils essayent en permanence de s'améliorer. Jusqu'à aujourd'hui, je n'ai eu aucun élève qui s'en fichait d'être bas dans l'échelle du comportement.


Encore une fois, ce fonctionnement ME correspond et correspond à MES élèves. Il ne conviendra pas à tout le monde et il évolue en permanence.

1,816 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout