Le plan de travail façon Johanna

Mis à jour : 16 nov. 2019

Ça y est ! Je me suis lancée dans les plans de travail et c'était le gros chantier des vacances.


C'est quoi un plan de travail ?

Pour faire simple, cela équivaut à une liste de choses à faire. L'enseignant propose une suite d'activités que l'élève doit effectuer dans l'ordre qu'il souhaite, sur une période donnée. L'enseignant peut ainsi mettre des contraintes diverses, adaptées à chacun ou demander des choses plus approfondies à d'autres. Il s'agit de s'adapter au rythme de chacun tout en travaillant les notions du programme. Il est donc, je pense, plus intéressant de faire des plans de travail différenciés.

Je suis plutôt partie sur l'idée d'activités autonomes dirigées plutôt que réellement sur un plan de travail comme on l'entend au sens propre du terme. Il ne s'agit pas de mettre les bons élèves sur leur plan de travail et d'aider les autres. Il s'agit d'un travail complémentaire à l'enseignement que je fais (ateliers, travail collectif...).


Pourquoi avoir choisi de travailler avec des plans de travail ?

J'ai pris cette décision pour aiguiller davantage mes élèves. En effet, cette année, je me suis rendue compte qu'ils ne savaient pas trop quoi faire une fois leur travail terminé. Ils pourront, s'ils le souhaitent, s'entraîner, pratiquer, essayer durant la semaine dès qu'ils ont un temps libre des activités que j'ai spécialement choisi pour eux. 

Le plan de travail permet également de développer l'autonomie et la persévérance, et de mettre les élèves en réussite.


Quel est le matériel nécessaire ?

Bien évidemment, il est nécessaire d'avoir un support "plan de travail" par élève, comme une petite liste de courses, sinon les élèves ne peuvent pas travailler. J'ai créé trois niveaux différents : un niveau 1 pour mes élèves en difficulté (aussi bien en CE2 qu'en CM1), un niveau 2 pour la majorité de mes élèves et un niveau 3 pour mes 4/5 très bons élèves. Dans chacun des documents, je vous ai mis un lien vers l'activité. Vous devez cliquer sur les textes soulignés pour pouvoir y accéder.

Puisqu'il s'agit, pour le moment, de plans de travail pour la période 2, je n'ai pas encore fait de différenciation entre CE2/CM1 mais, si je venais à reproduire les plans de travail lors des autres périodes, il est évident que je serai dans l'obligation de différencier puisque les programmes sont différents.

J'ai choisi de proposer uniquement des activités de manipulation (jeux, cartes à pinces...) ou d'invention (ateliers d'écriture grâce à des supports variés) donc ... Il faut tout le matériel que cela implique.


Et d'un point de vue organisationnel/emploi du temps ?

J'ai dégagé dans mon emploi du temps 1 heure par semaine pour que tous les élèves soient sur leur plan de travail individuel (le vendredi après-midi). C'est un temps de rémédiation et de validation de compétences. L'élève sait qu'il a toute une période pour valider une compétence en profitant de mes conseils dans l'objectif d'un accompagnement plus positif et bienveillant (le mot favori, je l'ai mis c'est bon !). Je vais voir s'il n'est pas nécessaire de découper cette heure et de mettre plusieurs temps dans la semaine; cela va dépendre de mes élèves.

Je range les ateliers en question dans un tiroir de mon meuble d'ateliers autonomes; les élèves peuvent les prendre dès qu'ils le souhaitent pour s'entraîner.


Comment se présentent mes plans de travail ?

Comme certains le savent, je n'aime pas trop faire "comme tout le monde". C'est pourquoi, j'ai choisi de faire des plans de travail de 15 activités qui durent sur une période entière. C'est une première expérience : peut-être que 15, c'est trop ou au contraire pas assez; peut-être qu'une période c'est trop long ! Je compte ajuster au fil du temps et en fonction des élèves. Pour ces premiers plans de travail, j'ai volontairement fait le choix de ne pas mettre les compétences travaillées visibles directement sur le plan de travail; j'ai préféré faire une feuille à part avec les compétences travaillées et la façon de valider l'activité. 


Ils se composent de :


- trois pages d'activités;


- une page de bilan personnalisé;


- deux pages de compétences travaillées.



J'ai choisi une présentation typique "maternelle", avec images, mais puisque j'enseigne avec des ateliers, de la manipulation... Le plan de travail est à mon image !


Comment ai-je choisi les ateliers ?

Dans un premier temps, j'ai choisi les ateliers en fonction du matériel que j'avais. Je pense qu'il est important que le plan de travail soit un travail de réinvestissement ou d'approfondissement. Il ne me semble pas pertinent de faire de la découverte de notion. J'ai donc choisi des notions que nous avons déjà travaillé en P1.

J'ai ensuite pensé aux ateliers par besoins de mes élèves. La période 1 m'a permis d'observer leur difficulté sur certaines notions. Je les ai donc mises dans le plan de travail.

Enfin, j'ai choisi des ateliers permettant de travailler des notions sous différentes formes. Je ne souhaitais pas avoir des tonnes de choses à corriger (très rébarbatif) et je ne suis pas du tout fan des fiches donc ...


En conclusion ...

Il s'agit pour moi d'un premier essai, avec des élèves très différents les uns des autres. C'est donc une première proposition de travail qui va, très probablement, évoluée au fil du temps, des élèves, de l'évolution de mon enseignement. Je sais qu'il existe des plans de travail très différents et je pense qu'il est très important de s'approprier cet outil qui me semble très intéressant mais qui peut perdre tout son charme si on ne le modélise pas à sa manière.

Et vous, comment fonctionnez-vous ? N'hésitez pas à me faire part de vos méthodes !


PS : merci aux insta-collégues pour leurs ateliers de folie !

0 vue

© 2019 by La classe de Johanna. Proudly created with Wix.com