L'aménagement de classe, ce casse-tête !

Mis à jour : juil. 27

L'aménagement de la classe est aujourd'hui considéré comme essentiel dans l'épanouissement, le bien-être et le développement des élèves. Si repenser l'espace d'une classe est mis en avant, il ne pas oublier de réfléchir aux méthodes qui vont avec ! On ne va pas se leurrer l'environnement de travail parfait qui conviendrait à tous les types d'élèves, à tout moment de la journée, n'existe pas.

Je vais donc vous présenter le fonctionnement qui me correspond et qui, jusque là, correspond à mes élèves.

Bonne lecture et n'hésitez pas à me faire partager vos fonctionnements !

Chaque disposition a ses avantages et chaque enseignant a ses préférences. Avant tout, je pense qu'il est nécessaire que l'enseignant soit à l'aise et que le fonctionnement soit fluide. Il ne faut pas se lancer dans du flexible pour suivre la mode sans penser à ses propres envies, ses propres besoins et ceux des élèves. Il y a aussi le mobilier qu'il faut prendre en compte. Par exemple, dans ma classe, les chaises sont attachées au bureau. Il m'est donc impossible de varier les assises en conservant les tables. Il faudrait que je change tout et autant vous dire que ce n'est pas pour demain !


Aménager l'espace en fonction du type d'enseignement


Comme vous le savez peut-être, je travaille en ateliers et j'ai un double niveau. J'ai donc opté pour deux îlots de six places pour mes CE2 et un grand U pour mes CM1. Cela fait trois groupes et lors de mes ateliers, je divise le groupe CM1 en deux, ce qui me donne quatre groupes que je fais tourner sur la semaine (cf. article "gestion des ateliers").



Penser à aménager des coins


Pour celles et ceux qui me suivent sur Instagram, vous savez déjà que je suis une grande fan des coins. Je les utilise de deux manières : lorsqu'un élève a terminé son travail, il peut se rendre dans un coin ou alors, certaines fois, je consacre un temps d'ateliers libres. J'ai plusieurs coins à disposition et je vous propose un tour d'horizon afin de vous donner des idées.


Coin du géographe


Cette année, j'ai décidé d'agrandir ce coin puisque je trouve que les élèves s'intéressent énormément à la géographie et je pense que, malheureusement, nous ne consacrons pas assez de temps à cet enseignement. Cet espace me permet donc de "parer" à ce manque.

Les élèves ont plusieurs supports à disposition : des cartes, des puzzles, un globe, des aide-mémoire...

J'ai choisi d'inclure un petit peu de flexible avec le ballon et son socle qui viennent de chez Decathlon.


Carte réalisée l'année dernière par mes CM1 et les CE2 se sont occupés des drapeaux.


Cartes de nomenclature à retrouver ici


Coin du scientifique

Ce coin fait partie des petits nouveaux. Il permet notamment de réaliser une expérience par semaine en totale autonomie avec des consignes de sécurité essentielles. Je trouve que la manipulation dans le domaine scientifique est indispensable et permet l'acquisition de notions "compliquées" avec beaucoup moins de problèmes. Pour réaliser les expériences, j'ai acheté le coffret chimie chemistry.

Les élèves peuvent accéder à ce coin un par un (pour des raisons de sécurité et d'espace).

Mis à part l'expérience scientifique, ils peuvent se servir du microscope et observer différents échantillons, se cultiver (livres et petit quizz), réaliser des puzzles ou utiliser les cartes de nomenclature qui viennent de chez montessorietcie.


Coin écoute


Ce coin permet aux élèves d'écouter des livres-CD (ou des CD) et de s'isoler. Je m'en sers beaucoup lorsque mes élèves ont besoin de se recentrer. L'écoute leur permet de souffler et de se détendre.

Evidemment, ce coin est également accessible aux élèves qui ne sont pas en crise et qui ont tout simplement envie d'écouter une histoire. Pour agrémenter ce coin, j'ai notamment repris tous les livres-CD de Marlène Jobert de mon enfance.

J'ai pris le casque et le poste radio sur la Fnac.


Coin de l'écrivain

Ce coin fait également partie des petits nouveaux. Il permet de produire des écrits librement à l'aide de différents supports : les Monsieur Madame de Mcdo (travail de description), les schtroumpfs (travail sur les verbes d'action), les dés d'écriture (invention d'histoires)...

J'ai fait un cahier de classe dans lequel les élèves peuvent écrire leurs productions. Pour les aider, ils peuvent utiliser les référents mobiles de chez Maitresse Aurel et les outils de chez Lalaaimesaclasse.

J'ai également créé des cartes à tâches avec plein de sujets d'écriture.

J'ai encore intégré un petit peu de flexible dans ce coin grâce à un pédalier. Je m'en sers aussi pour les élèves qui ont besoin de se dépenser.


Coin des artistes

Encore un petit nouveau ! Le coin des artistes est accessible pour mettre en valeur tout son potentiel artistique. Les élèves peuvent peindre, colorier, dessiner, découper, coller...

J'ai acheté un livre de coloriage MAGNIFIQUE de Johanna Basford. C'est un livre collectif et les coloriages le sont aussi. C'est un partage. Si un élève commence un coloriage, ses camarades peuvent (et doivent) le continuer. L'objectif est de réaliser des œuvres collectives. Le poster à colorier sur le mur a le même objectif.


Bibliothèque

Ma bibliothèque est composée de deux meubles, deux tapis, un petit banc et des coussins. Les élèves peuvent y accéder à deux uniquement. Cet aménagement leur permet de s'allonger, s'asseoir, être à l'aise. Ils adorent ce coin.

J'ai créé l'arbre (avec l'aide de ma famille) l'année dernière avec du papier kraft et beaucoup de patience ! La décoration change en fonction du thème et de mes envies.

J'ai fait le choix de ranger les livres dans des petits paniers (de chez Maxi Bazar) par collection ou par niveau de lecture. Cela permet un rangement plus simple et une organisation claire pour les élèves.


Coin des ateliers autonomes


Parfois, il arrive que tous les coins soient pris puisque le nombre d'élèves est limité. J'ai donc un coin pour les ateliers autonomes et jeux en tout genre. Je mets en avant les notions traitées ou que nous sommes en train d'aborder. Il s'agit alors d'exercices d'entrainement sous forme de manipulations. L'espace est séparé en deux : les cartes à tâches et les divers ateliers, accrochés au mur dans des sacs de congélation Ikea.


J'ai également à disposition des jeux de réflexion ou de cartes dans les bacs ainsi qu'une boite de Kapla. Difficile de s'ennuyer !



Permettre aux élèves de se regrouper


J'ai choisi de conserver un espace de regroupement même avec des grands. Effectivement, je pense qu'il est important que les élèves puissent se retrouver et se regrouper à certains moments. L'espace se situe devant le tableau et peut accueillir tous mes élèves. Je m'en sers lors des lectures offertes, de certains ateliers dirigées et du conseil de classe (ou conseil de coopération). Lorsqu'il est disponible, ce coin sert pour les puzzles.

Penser aux élèves à besoins particuliers


Cette année, j'ai aménagé un espace spécifique pour une de mes élèves. Dysphasique sévère, elle a besoin de s'isoler pour travailler à l'oral avec son AESH. J'ai fait ce que j'ai pu puisqu'il me reste très peu de place dans la classe. 

Il est important de pouvoir aménager ce genre d'espace dans sa classe. Bien évidemment, il ne faut pas avoir 10 élèves dans ce cas, sinon c'est un petit peu compliqué.



Les affichages


Les affichages sont au cœur de longs débats et je n'ai pas les compétences pour remettre en cause les théories de chacun (ni même l'envie).

Il en existe de plusieurs sortes et certains sont même obligatoires (liste d'élèves, plan d'évacuation, progressions, emploi du temps...) !

A mon humble avis, les affichages sont importants notamment pour les élèves qui sont plutôt visuels. Je le vois au quotidien, ils s'y réfèrent et cela évite de devoir sortir le cahier de leçon à chaque fois que l'on a un petit doute. Je pense toutefois, qu'un trop plein d'affichages peut être néfaste. Il faut donc trouver le juste milieu, comme souvent dans notre métier !

Pour ma part, j'ai bien évidemment les affichages institutionnels obligatoires, j'ai même la Marseillaise, les droits de l'enfant, les drapeaux et la charte de la laïcité (bon petit soldat !). J'ai également des affichages purement didactiques permanents (alphabet, aide-mémoire...) et ponctuels (en fonction des notions du moment). Ces derniers sont évolutifs.


Je mets également en avant les productions de mes élèves grâce aux affichages esthétiques.


Enfin, puisque mon thème est Harry Potter, j'ai des éléments de décoration rappelant le thème.



Le bien-être à l'école


Dans le cadre du projet d'école mais également par conviction personnelle, je souhaite que mes élèves se sentent bien à l'école. Ils y passent le plus clair de leur temps alors ils doivent être à l'aise.

J'ai donc installé des petites choses :

- ils ont la possibilité d'apporter un coussin pour améliorer leur confort sur les chaises (je ne vais pas vous mentir, c'est une horreur !);

- mes élèves font classe en chaussons (mon meuble est dans le couloir);


- ils peuvent apporter un doudou pour gérer les crises notamment (franchement ça fonctionne super bien, c'est un peu le lien entre la maison et l'école !);

- ils peuvent prendre des casques anti-bruit (j'en ai six);

- ils ont de nombreux jeux à disposition dans la cour de récréation;


- j'ai quelques éléments flexibles (ballon, casques, pédalier, plateau...);

- j'ai une boite à émotions;


- avec mes deux collègues, nous faisons des ateliers cuisines en classe.


En conclusion...


Je pense qu'il est essentiel de se sentir bien sur son lieu de travail. La classe est le nôtre et nous devons donc l'adapter au mieux. Je suis un peu dans l'optique "l'école, c'est comme à la maison" avec 24 petits monstres en supplément.

Je ne vais pas vous mentir et je pense que vous l'avez compris, mais beaucoup de choses dans la classe ont été achetées sur mon argent personnel. Pourquoi ? Parce que j'en ai envie. Le débat s'arrête là. Les moyens qui nous sont alloués ne sont pas mirobolants et passent dans les fournitures scolaires des élèves même si j'arrive à acheter un petit peu de matériel pédagogique grâce à la mairie. J'ai donc pris la décision d'investir dans ma classe pour me sentir bien, me sentir comme à la maison et travailler dans de bonnes conditions. Ce choix est personnel même si je sais que nous sommes beaucoup à le faire.

Je vous reparlerai de ce choix quand j'aurai des enfants que je gâterai !


J'espère, en tous les cas, vous avoir donné des idées. N'hésitez pas à partager les vôtres. Pour celles et ceux qui sont intéressés, sur mon compte Instagram, j'ai réalisé des vidéos pour chacun des coins. N'hésitez pas à les consulter !


A très vite pour un nouvel article !

© 2019 by La classe de Johanna. Proudly created with Wix.com